Le Cul de Chouette.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Cul de Chouette.

Message  Invité le Ven 27 Aoû - 21:42

Voici le légendaire.....
CUL DE CHOUETTE !!!


Origine du nom
Le score à atteindre (343 points) provient des initiales du nom du jeu : (C)ul (D)e (C)houette, soit les 3e, 4e et 3e lettres de l'alphabet.

Le jeu
Le Cul de chouette se joue avec trois dés. Le but du jeu est d'atteindre le premier 343 points, en formant différentes combinaisons, chacun à son tour de jeu.

Démarrage
Chaque joueur lance 1 dé, le joueur qui a fait le plus petit score commence. S'il y a plusieurs joueurs qui ont fait le plus petit score, ils recommencent pour se départager.


Déroulement du jeu
À son tour de jeu, le joueur lance d’abord 2 dés (la chouette), puis le 3e dé (le cul). On applique alors la règle correspondant à la combinaison formée par les trois dés (cf. ci-dessous), sans tenir compte de l'ordre dans lequel les dés ont été tirés.

Fin du jeu
Lorsqu'un joueur atteint 343 points (ou plus), il est déclaré gagnant.
Attention, on peut seulement atteindre 343 points à son tour de jeu, et non par le biais d'un défi ou d’une mise. Lorsqu'un joueur gagne des points via un défi ou une mise, son score est plafonné à 332 pts, et il devra attendre son tour de jeu pour augmenter à nouveau



Les combinaisons
La Chouette : 2 dés identiques
La Chouette a pour valeur le chiffre des deux dés identiques.
Le joueur qui a lancé les dés gagne les points correspondant au carré de la Chouette :
Chouette de 1 = 1 pt, de 2 = 4pts, de 3 = 9 pts, de 4 = 16 pts, de 5 = 25 pts, de 6 = 36 pts.



La Velute : la somme de 2 dés = le 3e dé
La Velute a pour valeur le chiffre du 3e dé.
Le joueur qui a lancé les dés gagne les points correspondant au double du carré de la Velute :
Velute de 2 = 8 pts, de 3 = 18 pts, de 4 = 32 pts, de 5 = 50 pts, de 6 = 72 pts.



La Chouette Velute : une Chouette + une Velute
La Chouette Velute a la valeur de sa Velute.
Le premier joueur qui frappe dans ses mains en criant "Pas mou le caillou" gagne les points de la Chouette Velute.
Si plusieurs joueurs sont à égalité, et que le joueur qui a lancé les dés en fait partie, tous les autres joueurs à égalité lancent un dé. Si l'un des joueur fait un 6, il gagne les points, sinon c'est le joueur qui a lancé les dés qui garde ses points.
Si plusieurs joueurs sont à égalité, et que le joueur qui a lancé les dés n'en fait pas partie, tous les autres joueurs à égalité lancent un dé. Le premier qui fait un 6 gagne les points. En cas d'égalité, il faut relancer les dés jusqu'à ce qu'un seul des joueurs fasse un 6.
Chouette Velute de 2 = 8pts, de 4 = 32 pts, de 6 = 72 pts.
(les seules possibilités de Chouette Velute sont : 1-1-2 ; 2-2-4 ; 3-3- 6)



Le Cul de Chouette : 3 dés identiques
Le Cul de Chouette a pour valeur le chiffre des trois dés identiques.
Le joueur qui a lancé les dés gagne en points 40 + 10 * (le Cul de Chouette) :
Cul de Chouette de 1 = 50 pts, de 2 = 60 pts, de 3 = 70 pts, de 4 = 80 pts, de 5 = 90 pts, de 6 = 100 pts.



La Suite : 3 dés qui se suivent
Tous les joueurs doivent taper du poing sur la table en criant : "Grelotte, ça picotte".
Le dernier joueur à le faire perd 10 points.
En cas d'égalité, les joueurs concernés se départagent en criant : "Sans fin est la moisissure des bières bretonnes". S'il y a toujours égalité, les joueurs concernés se départagent en lançant chacun un dé, c’est celui qui aura fait le plus petit score qui perdra les 10 points. S’il y a plusieurs joueurs qui ont fait le plus petit score, ils recommencent pour se départager, mais cette fois pour perdre 20 points (puis 30 points, etc).
Attention : si un joueur réalise la suite 1-2-3, en plus de la règle de la Suite s’applique la règle de la Velute, c’est-à-dire que le joueur qui a lancé les dés gagne 18 pts.



La Soufflette : 3 dés formant 4, 2 et 1
Le joueur peut défier un autre joueur de son choix. Ce joueur a alors trois jets de dés pour réaliser lui aussi un 421. Si le joueur défié réussit à faire 421 :

- du premier coup, il gagne 50 points et le défieur les perd.

- du deuxième coup, il gagne 40 points et le défieur les perd.

- du troisième coup, il gagne 30 points et le défieur les perd.

Si le joueur défié échoue, il perd 30 points et le défieur les gagne.



Le Néant : aucune des combinaisons ci-dessus
En cas de Néant, le joueur qui a lancé les dés gagne une Grelottine (s’il n’en avait pas déjà une en sa possession), mais s’expose à un défi "Grelottine" (cf. ci-dessous).

Autres règles

Le Sirotage : Une fois les 3 dés lancés, si le joueur a réussi une Chouette, il peut tenter de relancer un dé pour faire un Cul de Chouette correspondant à sa Chouette.
Si le joueur réussit son sirotage, il gagne les points du Cul de Chouette, sinon on soustrait de son score les points de la Chouette.
Lorsque le joueur annonce son intention de tenter un sirotage, chacun des autres joueurs peut décider de miser sur le résultat du dé que le joueur va lancer.
Chaque nombre est annoncé par les joueurs de la façon suivante : Linotte (1), Alouette (2), Fauvette (3), Mouette (4), Bergeronnette (5), Chouette (6).
La mise est de 5 pts, le gain est de 25 pts.



Le défi "Grelottine" : Lorsqu’un joueur réalise un Néant, un autre joueur peut décider de le défier. Pour lancer ce défi, il faut crier "Grelottine". Si plusieurs joueurs crient "Grelottine" simultanément, c’est celui qui a le plus petit score qui est prioritaire.
Le joueur qui lance le défi Grelottine choisi alors une combinaison que le joueur défié devra réaliser. Il a le choix entre les 4 combinaisons suivantes, qui déterminent un coefficient utilisé pour calculer le nombre maximal de points mis en jeu :

Combinaison Coefficient
Chouette Velute 8%
Cul de Chouette 16%
Velute 25%
Chouette 33%

C’est le défieur qui décide combien de points sont mis en jeu, sachant que le nombre maximal de points mis en jeu = le plus petit score entre le défié et le défieur * le coefficient déterminé par le tableau ci-dessus.
Pour simplifier, on peut déterminer à l'avance que le seul défi autorisé sera le Cul de Chouette.
Si le joueur défié réalise la combinaison demandée, il gagne les points mis en jeu, et le défieur les perd (ils sont ôtés de son score). Si le joueur défié échoue, c’est l’inverse qui se produit. Cependant, dans tous les cas, le joueur défié gagne les points de la combinaison qu’il a réalisée.
Lors d’un défi, les autres joueurs (non impliqués dans le défi) peuvent miser sur la réussite du défi. La mise est de 5 pts, le gain est de 25 pts.



Le Boucliette : au début du jeu, chaque joueur dispose d’un boucliette, qui lui permet d’annuler un défi (pour lui ou pour un autre joueur).
Le boucliette s’utilise lorsque le défieur annonce la combinaison demandée ainsi que le nombre de points mis en jeu.
Attention : chaque joueur peut utiliser son boucliette une seule fois par partie.



La Bévue : lorsqu’un joueur commet une erreur par rapport au jeu, il y a bévue.
Le joueur qui commet une bévue perd 10 pts.
Exemples de Bévue : "Grelotte ça picote" inapproprié (les dés ne sont pas de suite), lancer un défi sans posséder de Grelottine, etc. (selon le niveau des joueurs, la règle sera plus ou moins sévère).
Attention : le fait de dire « Sans fin est la moisissure des bières bretonnes » après un "Grelotte ça picote" est considéré comme une bévue si tous les joueurs n’ont pas dit "Grelotte ça picote".



Le Civet siroté : il est possible de gagner un Civet en cas de sirotage sur une Chouette de 6. Si le joueur perd son sirotage, il gagne un Civet. Toutes les règles du sirotage restent applicables (il perd 36 points, et les autres joueurs parient sur le dé).
Par exemple : Le joueur 1 fait une Chouette de 6, il tente alors un sirotage. Il joue le dé qui tombe sur un 4. Ce joueur perd les 36 points de sa Chouette, mais gagne un Civet. Et si un joueur a misé sur Mouette, ce joueur gagne 25 points. Si, par contre, le joueur 1 réussi son sirotage, il gagne son Cul de chouette mais ne gagne pas de Civet.



Le Civet : Lorsqu'un joueur a gagné un Civet, il peut l'utiliser quand bon lui semble, avant de lancer ses deux premiers dés. Il mise alors un certain nombre de ses points, et parie sur son prochain coup (Chouette, Velute, Chouette velute, Suite, ou Cul de chouette). Dans le cas d'un Cul de chouette, il doit préciser avec ou sans sirotage.
Par exemple : le joueur 1 a 210 points. Le meilleur score est de 300, à 43pts de la victoire. Ce joueur tente alors un civet pour rattraper le score. Il décide donc de miser 80 points, et espère faire un Cul de chouette avec un sirotage. Le joueur 1 dit alors : "Civet de 80 sur un Cul de chouette avec sirotage". Si le joueur 1 réussi son civet, il gagne le nombre de points qu'il a misé, et les points gagnés par le Cul de chouette. Dans le cas contraire, il perd les points mis en jeu (80 points), mais gagne les points qu'il a fait avec sa combinaison de dés (une Velute par exemple). Il est possible de miser au maximum, 102 points.



L'Achat de dé : lorsqu’un joueur a lancé deux dés, et avant qu’il lance le troisième, un autre joueur peut acheter ce troisième dé, ce qui lui coûte 30 points.
Le joueur qui lance les dés ne gagne ainsi que les points des 2 premiers dés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum